Menu Accueil

Idées reçues sur le jeûne et l’inédie. Efficacité d’une cure de fruits.

Croire qu’il faut jeûner pour se détoxifier, perdre du poids ou se sentir bien, est un préjugé bien ancré.

Surpoids:

Manger 100% vegan cru fait perdre plus rapidement de surcharge pondérale que le fait de jeûner en comparant les groupes de jeuneurs et les groupes de « détox par cure crue » qui vont au centre « joli jeûne » de Martigues (13).

Bien-être:

Le sentiment de bien-être lors du jeûne serait lié à la production d’acétone par le corps, qui donnerait, en l’absence d’une décision intellectuelle de jeuner, le courage d’aller chercher de la nourriture. Le sentiment de bien-être en mangeant 5 à 10 kg de fruits par jour est une expérience nouvelle, notamment après quelques semaines!

Détox:

Une cure végan cru sans sel détoxe plus vite, elle apporte les vitamines dont le corps a besoin pour se nettoyer. Par exemple, le foie a besoin de vitamine C et autres nutriments pour produire du glutathion, qui intercepte les polluants en circulation dans le sang afin de les éliminer. Les fruits et leurs vitamines opèrent un grand nettoyage en remplaçant ce qu’il y avait dans votre corps auparavant.

La majorité des déchets éliminés pendant un jeûne n’étaient pas présents avant le jeûne mais sont créés par le jeûne lui-même, ce sont les déchets du catabolisme (transformation des graisses puis des muscles en énergie). Les effets secondaires (réactions crues d’élimination… d’autant plus fortes en jeûne sec, sans eau…) du jeûne font croire en son efficacité:

http://www.extenso.org/article/le-jeune-purifie-l-organisme/

http://www.charlatans.info/jeune.shtml

en anglais: http://www.ncahf.org/articles/e-i/fasting.html

On met parfois à tort des symptomes de catabolisation sur le compte d’une prétendue détoxication. le catabolisme des graisses puis muscles crée la majorité des déchets que l’on croit éliminer grace au jeune. A preciser tant l’idée contraire est tenace, que cette majorité de déchets n’étaient pas là avant le jeune, ni dans le sang ni à l’intérieur des cellules, mais se sont formés lors de la transformation des tissus en énergie. En ce qui concerne les 10% de toxiques présents avant le jeune, ils sont plus vite éliminés en faisant une cure crue (à 100%, temporairement sans sel pour aller plus vite) selon observations sur groupes de curistes (en comparant groupes « jeûne » et groupes « détox par le cru ») qui vont au centre « joli jeune » de martigues.

Les cellules peuvent aussi se nettoyer sans besoin de les détruire.

La pectine de pomme aide à éliminer les métaux lourds. Tout comme zeolite et chlorella que j’ai achetés en gros mais dont le bénéfice est inférieur à un réel changement d’alimentation et d’habitudes.

******************

Il me semble que les animaux jeûnent quand ils ne peuvent pas faire autrement, ou lorsqu’ils sont indisposés, pas par décision intellectuelle.

*******************

Parmi les idées qui circulent pour profiter de la crédulité, l’inédie (respirianisme) est une vue de l’esprit (rêve) qui n’a été prouvé(e) par personne. Certains « maîtres de stage » soi-disant respiriens se sont même faits « épingler » en train de manger.

D’autres ont payé pour essayer d’atteindre l’idéal et les méthodes affichées et dispensées par ces « maîtres » mais… 5 sont morts de faim », parce qu’ils croient (sans vérifier) le film « lumière » qui aurait été fait avec des infos inexactes, contredites par https://www.psiram.com/fr/index.php/Respirianisme

********************

En mangeant abondamment, des individus se déclarant fruitariens ont développé des performances sportives et musculaires (voir le lien dans cet article relatant les huiles et protéines). Je l’ai moi-même expérimenté en prenant du poids en muscles en faisant du bénévolat en Asie en étant physiquement très actif et en mangeant pendant 3 mois 100% fruits dont le durian. Parce qu’il me semblait que rien d’autre n’était meilleur ni tentant.

Abondance, choix, découverte d’un éventail plus riche que les nourritures habituelles de survie, frugalité, simplification naturelle. Fonctionnement optimisé de l’organisme: plus « besoin » d’excitants, béquilles.

Des perturbations de transit disparaitraient après 3 jours:

  • en ne mélangeant pas dans les mêmes repas, fruits et aliments cuits de digestion plus longue
  • en consommant des fruits bien doux et mûrs.

Certains fruits sont avantageusement alcalins: par exemple avocat, concombre, poivron.

Le poivron est champion pour la vitamine C (4 fois + que dans l’orange). C’est aussi l’un des fruits les plus traités en culture: il faudrait le choisir « bio », ce label correspondant à un cahier des charges et à des contrôles.

Si des noix et oléagineux sont ajoutés, il faudrait les faire tremper dans l’eau quelques heures avant de les consommer, pour rincer des éléments anti-nutritionnels dont la fonction est de bloquer la germination.

 

**********************

 

=> Quelqu’un qui s’alimente de 100 % de fruits est dit « fruitarien », de 80 % il est dit « frugivore ».

Je ne me sens pas « sale » intérieurement pour avoir envie de me nettoyer. Je me demande s’il n’y a pas une projection de l’esprit, ou un fond de culpabilité judéo-chrétienne dans cette démarche, comme s’il fallait se priver pour se « purifier ». Par exemple la totalité du sang est filtré 200 fois par jour à travers les reins. Les cellules et les protéines sont retenues, tout le reste passe et les sels minéraux et nutriments sont réabsorbés. Donc tu peux boire 5 l d’eau si tu veux, ça ne fera que diluer ton urine. (en plus du plaisir vivant de l’eau)

Les arguments pro-jeûne que j’ai lus ou entendus n’étaient pas prouvés, et je suis à l’écoute s’il a de nouveaux éléments objectifs à étudier car j’analyse et ne suis pas gratuitement campé sur des positions. Un élément pro-jeûne pourrait paraitre objectif: des personnes guérissent ou se sentent bien en pratiquant le jeûne. Cela me parait 2 fois subjectif: Quelle que soit la méthode prétendue curative parmi de nombreuses, et même sans aucune méthode, l’organisme, lorsqu’il ne meurt pas, se guérit le plus souvent. En attribuer la cause à tel thérapeute ou méthode est subjectif. Enfin, il y a l' »effet placebo ».

Un argument pro-jeûne est que le corps transformerait en énergie d’abord les cellules malades. Cela n’aurait pas été prouvé. Mais même si c’était le cas, au lieu de les détruire ne pourrait on pas les réparer en se nourrissant de fruits vitaminés?

Il y a des personnes qui prétendent tout sentir et deviner, y compris la véracité de tel ou tel channeling sur vies antérieures pour donner un exemple, mais qui n’expliquent pas pourquoi tous les clients de ces « mediums » auraient prétendument des vies antérieures sur cette terre au moyen âge et dans l’antiquité, alors que pourtant, la démographie mondiale s’est multipliée par 5 depuis 1900.

Un commentaire

Forum: Ecris ici un message sur ce sujet? avec références s'il y en a? Tu peux rester anonyme, ou t'identifier notamment pour être joignable. Tes votes participeront a mettre les commentaires les plus pertinents en haut. To see other countries comments, click on your language