Menu Accueil

Figue, figuier, ficus

Tolère autour de -15°C avec des variations d’une variété à l’autre.

on mange le fruit bien mûr, ou sec, en enlevant la peau et son latex irritant sur un fruit frais.

Certaines (rares) variétés résistent mieux au froid et sont si précoces qu’elles peuvent fructifier dans le jura, en allemagne, au danemark, …

La blanquette (marseillaise) résiste mieux à la sécheresse, ses petites figues sèchent sur l’arbre.

Sultane tolère sécheresse, mais les figuiers plantés ou bouturés, contrairement aux semis, nécessitent un arrosage régulier pendant de longues années (10, 15) avant de devenir autonomes en puisant l’eau dans le sous-sol..

Les figuiers tolèrent l’excès d’eau selon http://www.greffer.net/discussion/viewtopic.php?p=58677#p58677

Un incontournable que nous ne fournissons pas tant les pépiniéristes le font.

La figue est le plus ancien fruit domestiqué. On a découvert, en 2006 dans la vallée du Jourdain, 9 figues vieilles de

11 400 ans ! selon: http://www.ladepeche.fr/article/2010/02/19/780774-un-figuier-pour-sortir-de-l-hiver.html

Il n’a pas fait l’objet de programmes de sélection tant ses variétés issues de temps immémoriaux sont excellentes (selon un pépiniériste de Carpentras).

 

Il se bouture bien, à condition de ne laisser dépasser du sol que le seul bourgeon terminal. Le substrat peut être léger ou lourd. il vaut mieux couper là où le bois n’est pas creux, notamment près d’une excroissance de la branche.

On peut même enterrer une branche entière, afin qu’elle soit enfouie si profondément qu’elle ne mourra pas d’un temporaire oubli d’arrosage (au début le figuier est fragile tant que son système racinaire n’est pas bien développé).

On peut démarrer sous cloche (bouteille coupée et réassemblée, vivarium, etc) dans une maison à 20°C pour passer de 60 à 90% de réussite, mais chaque changement est difficile et parfois fatal surtout si on le plante alors que les nuits sont fraiches. Donc je préfère une bouture directe en pleine terre à emplacement définitif avec un goutteur de micro arrosage pour un arrosage quotidien. Afin que le sol soit toujours humide sans être détrempé, il faut placer le goutteur 1L/H à la bonne distance (suffisante) par rapport au pied, afin d’éviter la noyade ou asphyxie des racines. ou mettre un programmateur avec un goutteur plus gros ou pas de goutteur ce qui résoud le problème de son entartrement; face au trou destiné au goutteur, pour casser le jet, on place alors une tuile ou pierre ou portion de tuyau plus gros.

Le mieux est de bouturer en hiver mais ça peut réussir en toutes saisons (en cassant le pétiole près de la branche pour retirer les feuilles, quelques minutes au moins avant de couper la branche, laissant le temps à la cicatrisation (que le latex ne sorte plus) pour que la branche garde ses réserves. Certains enterrent même la branche à l’envers, pour que plusieurs branches soient enterrées disposées comme des racines: sortent de terre la coupe et un seul bourgeon.

 

On peut enterrer la base du tronc, surtout à la plantation pour une meilleure reprise, puis si necessaire un peu plus chaque année.

Les premières années:

  • il faut un arrosage très régulier. La moindre soif et il perdra ses feuilles, mais si les bourgeons sont encore verts il n’est pas trop tard, arrosez régulièrement et et fera de nouvelles feuilles.

Les vieux figuiers bien établis résistent à la sécheresse.

 

Un sol lourd humide tend à encourager la croissance excessive des plantes au détriment de la production de fruits [1]. Préfère une position très ensoleillée mais tolère l’ombre une partie jour. La croissance supérieure est sensible aux dégâts dus au gel et peut être tué de nouveau à la base dans les hivers rigoureux, bien que les plantes guérissent habituellement bien [3]. Les arbres ont besoin de la protection d’un mur plein sud ou à l’ouest dans la plupart des régions de la Grande-Bretagne si elles doivent produire une culture digne d’intérêt [3, 219] si les arbres autoportants peuvent réussir à Cornwall [59]. Il y a un petit verger d’arbres isolés dans le jardin Anthony près de Plymouth. Ceux-ci ont été vus en Juillet 1995, avec une culture très forte de fruits mûrs n’aurait été prêt en Août [K]. Les figues sont très largement cultivées dans des climats plus chauds que la Grande-Bretagne pour leurs fruits comestibles, il y a beaucoup de variétés nommées [183]. Brown Turquie ‘est le cultivar le plus cultivé en Grande-Bretagne et est probablement le plus approprié pour ce climat. « White Ischia » est un cultivar nain (mais il peut être arrêté cinq mètres de haut et de large) et est idéal pour la culture en pot [238]. Il produit une abondance de fruits à peau fine vert-blanc [238]. Jusqu’à trois cultures de fruits par an peuvent être obtenus dans certains pays [46]. Lorsqu’il est cultivé en plein air en Grande-Bretagne une seule culture est généralement obtenue, mais sont parfois produites dans les années chaudes exceptionnellement deux cultures. Le fruit prend habituellement environ 12 mois pour mûrir en Grande-Bretagne, les fruits de bébé ne dépassant pas environ 15 mm de long à l’automne hibernent généralement pour former la culture après des années de fruits. Si les plantes sont cultivées dans des pots dans une véranda ou une serre froide, deux cultures de fruits peuvent être obtenus, un au début de l’été et un en fin d’été à l’automne [260]. Pincez les nouvelles pousses à six feuilles afin d’encourager la deuxième culture [260]. (dans un climat très pluvieux) Il est une bonne idée de limiter les racines des figuiers sur la plupart des types de sol afin de décourager la croissance végétative excessive au détriment de la production de fruits [3]. Cela peut se faire par la taille des racines, mais il est plus facile de placer une sorte de restriction permanente autour des racines – la plantation dans une grande baignoire n’est ensuite enfoui dans le sol est une méthode.
propagation
Semences – sèment au printemps dans une serre chaude. Piquer les plants dès qu’ils sont assez grands pour manipuler et pendant l’hiver les jeunes plantes dans une serre pendant au moins la première année. Plantez à la fin du printemps après la charge prévue du gel et de donner une certaine protection pour leur premier hiver à l’extérieur. Boutures de bois mature 10 – 12cm avec un talon, l’hiver dans un cadre. Assez facile, mais les boutures doivent être conservés sans gel. Il est probablement mieux si les boutures sont mis dans des pots individuels [78]. stratification

Les commentaires sont ouverts pour les développements intéressants:

Forum: Ecris ici un message sur ce sujet? avec références s'il y en a? Tu peux rester anonyme, ou t'identifier notamment pour être joignable. Tes votes participeront a mettre les commentaires les plus pertinents en haut. To see other countries comments, click on your language