Menu Accueil

Bénévolat

On n’accepte des visiteurs autonomes en nourriture et le reste, et appréciant la simplicité de la nature, le bivouac.

Les formules wwoofing ne sont pas proposées, d’une part parce qu’on est pas une ferme, d’autre part parce que cela coute temps et argent d’accueillir, nourrir (surtout si vous mangez cru: 10kg de fruits bio par jour ça coute entre 20 et 30€/jour) et expliquer « en échange d' » un service aléatoire qui n’est pas rentable, car nos actions ne sont PAS LUCRATIVES (semer des arbres, par exemple, ne se traduit pas par une rentrée d’argent). Au début nous n’avons pas posé ces limites et moi JD je me suis retrouvé à prendre du retard en consacrant du temps à des visiteurs qui monnayaient des heures comme des « employés » sans réel souci de leur réelle contribution. Aussi peut-être parce que naturellement j’ai tendance à contribuer, je ne suis pas un motivateur de troupes, exploitant ni un manager dans l’âme. Mais il est objectif qu’on passe souvent autant de temps à expliquer qu’à faire soi-même, et que le travail inexpérimenté met plus d’heures, et en cas d’erreurs est contre-productif.

En petit comité, vous pourriez venir avec votre tente ou hamac en demandant un plan d’accès si cela vous fait une étape plus agréable que l’hôtel ou le camping, en venant avec votre nourriture:

(le cas echéant il y a à 500 mètres des restaus à tous tarifs et un marchand de fruits et légumes)

  • pour donner un coup de main par exemple 2H/jour si vous êtes 100% autonome apportez votre nourriture ET TOUT CE DONT VOUS AURIEZ BESOIN (compter 1H de + pour chaque option chiffrée 5€ ci dessous).
  • ou pour ne rien faire : 10€/jour + options 5€/bain (chaud sous les arbres!) + 5€ accès cuisine si vous voulez cuisiner ou cruisiner (faire des jus, …) + 5€ couverture + 5€ lave-linge + 5€ pour chaque autre demande ou temps sollicité…
  • ou pour apprendre à propos de semis, greffes ou autres: apprendre n’est pas aider, cela mobilise au contraire le temps du « professeur »: cela se rénumère soit en argent soit directement en un service réellement équivalent ou supérieur.

A vous d’estimer et clarifier ce qui vous motive vraiment: contribuer ou ne rien payer? Et d’exposer par avance toute meilleure proposition.

Dans ces 3 cas, il s’agit de bivouac sur rdv (2 jours ou davantage selon le cas): vous êtes autonome et apportez votre nourriture et/ou achetez avec nous des colis de fruits et légumes au grossiste bio, quand on y fait des achats groupés; avant de venir demandez en la liste de tarifs, afin que les colis soient commandés et livrés avant votre venue si vous comptez les manger ici car il faut attendre quelques jours après livraison pour qu’ils murissent.).

La seule formalité demandée est d’écrire vos dates souhaitées en copiant-collant la charte qui se trouve à la fin du formulaire de contact, de vous engager à la respecter, et de scanner une pièce d’identité (on en fera une copie quand vous arriverez).

Peu d’arbres fruitiers fructifient déjà, n’hésitez pas à demander les quantités et périodes de fructification sur le terrain.

Lave-linge (sans garantie): 5€

Stages, rencontres: au cas par cas, selon les organisateurs.

_________________________________________________________________________________

La nourriture 

Vous viendriez (seulement) de façon autonome, avec vos repas, ou les prendriez dehors. A 500m: il y a un restau bio (qui aurait même une spécialité végétale et crue), et un vendeur de fruits et légumes conventionnels.

Vous pourriez également réaliser vos propres recettes, un espace est a votre disposition (voir article « photos…collective… ») dans lequel vous pourriez utiliser blender ou champion, assiettes…

Ne sollicitez pas les habitants pour donner nourriture ni services, cuisine, objets etc… Vous êtes autonomes (voir tableau plus bas : pour apporter tout ce dont vous pourriez avoir besoin, jusqu’au papier toilette et briquet si vous voulez cuisiner, par exemple).

Vous pourriez profiter d’un achat groupé de colis entiers du grossiste bio : avant de venir demandez en la liste de tarifs, afin qu’il soit commandé et livré avant votre venue si vous comptez les manger ici car il faut attendre quelques jours après livraison pour qu’ils murissent.

A titre indicatif, si vous voulez manger 100% de fruits, vous devriez prévoir minimum 5KG/jour si vous êtes totalement inactif, ou 10KG/jour si vous êtes actif. Dans le cas contraire, prévoyez continuer à manger tout ce dont vous avez l’habitude.

*********

A propos du jeûne:

http://fruitforestier.info/idees-erronees-sur-le-jeune-et-linedie-efficacite-dune-cure-de-fruits/

 

*************************************************************************************************************

La plupart du temps, il n’y a pas besoin de préparation ni de vaisselle: Les fruits étant parfaits tels que la nature les a prévus, avec leur emballage de qualité (peau), il suffit de s’asseoir au sol, les déballer et les déguster sans autre formalisme particulier. Il parait plus direct et autonome de choisir et découper soi-même ses fruits (pendant qu’on les mange), que de se faire servir des choses préparées et imposées. Et en même temps, on peut semer leurs graines…

*************************************************************************************************************

Il y a de l’eau, électricité et prise internet, souvent du soleil. 

Il n’y a pas de lavabo, mais des robinets d’eau potable. Les toilettes sont sèches

www.flickr.com/photos/maisonemeraude/albums

voir aussi PHOTOS dans article « Photos…rencontres » des principaux espaces dédiés.

Si vous pouvez travailler seul(e) ou diriger un chantier, vos propositions sont bienvenues :

– travaux de réfection ou d’équipement, bricolage, réparation…

– fouille d’anciens canaux d’irrigation, secs depuis 50 ans, avant de les remettre en eau.

– semis, plantations

– rangement, nettoyage d’encombrants, de cabanes…

– recherches sur internet

– Améliorations du site web

 

Pour venir:

Attention: certaines personnes sont reparties sans trouver ce « bout du monde »: pour mieux faire, demandez et imprimez le plan ou explications d accès (pdf « accès… »), car il n y a pas de fléchage ni indications sur les chemins à partir de la voirie, l’adresse postale ne suffit pas à elle seule, les terrains alentours étant sans aucun rapport.

Beaucoup d’espace « Au bout du monde » à 300M de charmantes petites routes de campagne, mais il ne faut pas s’attendre à quelque chose au milieu des bois, l’accès ne fait pas rêver, en revanche le coeur du terrain est boisé. Tout autour il n’y a pas que de la nature, du coté ouest il y a quelques mobilhomes et villas et la route à 400m, et à l’est il y a une discothèque insonorisée mais plus bruyante en juillet-aout, mais dont les accès n’interfèrent pas.

A 500M: Transports en commun, fruits-légumes, restaurants. Champs, et Foret domaniale vers le nord.

A 1000M: Chateau du grand st jean, où se joue le festival d’art lyrique en été.

A 2km: vers le sud: commerces au village d’Eguilles (vues et ruelles magnifiques),

vers le nord: aire d’atterrissage du club d’apprentissage du parachute.

A 4 km: producteur bio

A 10km: Aix centre: facs, rotonde, cours mirabeau…

Et à partir de l’ecohameau, par la campagne sans passer par la ville!

20 min: gare tgv.

35 min: l’aéroport

Robinets d’eau de source contrôlée, trampoline.

Equipement gratuit et commun:

– Internet (fiche RJ45 dans chaque logement et chambre, évitant le WIFI) sauf rare panne fournisseur d’accès.

Le bois mort n’est pas brulé inutilement en plein air: il est plus utile à produire de l’humus pour la permaculture et utile aux insectes, champignons et bactéries qu’il abrite. L’humus est un héritage à cultiver et l’enjeu du siècle. Nous y contribuons aussi grâce à la toilette sèche. Un plaisir et convivialite plus vivants que le feu: les bains chauds solaires (en option)!

On peut se retrouver dans un environnement ne subissant pas trop l’intervention ou démonstration de superiorité de la main de l’homme, offrant un lieu aussi sauvage que possible.

Ainsi l’herbe n’est pas coupée (elle se couche selon notre activité, aussi plus douce pour les pieds nus, pour fleurir et grainer, pour les insectes et cela est conseillé aussi pour preserver les pipistrelles qui mangeraient les moustiques en 2015 suite à la récente pose de 9 nichoirs).

Une prairie fauchée ressemble à un champ de bataille avec des bouts de tiges blessantes pour les pieds, s’en suit la mort de nombreuses abeilles orvés scarabé, et la pullulation d’insectes dits « nuisibles », plus agressifs.

On suit un sentier, tout comme le font de nombreux animaux, dans les espaces les moins actifs, cela se traduit par une succession de fleurs sauvages qui perpétuent leurs graines au fil des saisons.

Les arbustes dont les branches basses peuvent etre coupées près du tronc pour en permettre la cicatrisation, apportent de l’ombre pour nous mêmes et pour les jeunes semis d’arbres qui les dépasseront ensuite dans la logique de l’évolution ultime de la foret qui nous nourrit et nous protège de tout: chaud, froid, soleil, vent…

Type de rencontre:

Charte du lieu à respecter

Pas d’alcool, drogues, tabac ni feu, pas de chiens, (ce n’est pas qu’une présentation officielle pour rassurer les autorités, elle correspond ici aux réalités de la plupart des locataires et de toutes les personnes de passage.)

Ne pas tailler (ou le faire en concertation)

Ne pas chasser

Participation:

(re)Découvrir ce qui nous serait naturel: semer les graines d’avocats et autres fruits, arroser des arbres avec l’eau du bain

et selon le cas:

Apportez tout ce dont vous auriez besoin, rien ne serait fourni ni prêté:

– repas (marchand fruits a 500m)

– 2 serviettes de plage pour s’installer confortablement au sol

– couverture, drap

– moustiquaire

– ficelle

– matelas ou 2ème couette

– tente

– savon noir ou terre de rhassoul*

– coussin

– serviette

– bouchons d’oreille pour les cas de soirée en été (discothèque voisine).

  • briquet pour allumer la gazinière et cuire vos mets
  • ordinateur avec prise ethernet RJ45

– lampe de poche

– papier toilette non coloré (une douchette de remplacement est à disposition)

Les choses qu’il vaut mieux prévoir d’amener soi-même:

– petit outil de jardin pour gérer son propre compost et semer ses graines de bons fruits

– seau

  • chapeau

Pensez à ne PAS apporter:

– cosmétiques, insecticides et répulsifs chimiques, et savons*

– sel**

– Chien***

– poubelles non compostables

– Instruments de musique de longue portée à éviter: trompette, tambour… au profit de mélodies plus légères. Amplification et micros proscrits (et silence dès 22H)

Bivouac informel

(2 semaines)

V

2h/jour de ce dont nous partagerions l’envie

V

(rien n’est fourni)

V

V

Chantiers

V

4H/jour à convenir

Nourriture fournie****. Matériel à convenir.

V

V

Autre (rencontre, Stage, etc)

V

+ éventuelle charte de l’organisateur. Notre modeste accueil simple est gratuit si un « chantier-école » est concerté.

Libre en conscience ou

Selon ce qui est convenu pour l’organisateur.

V

Ou selon ce qui est convenu

V

V

Location de logement

meublé, saisonnier ou à l’année dont la disponibilité n’est garantie qu’après conclusion d’un contrat écrit et réglé.

V

Voir tarif et contrat, sous toutes réserves de disponibilité

V

sauf matelas et couverture.

Aucune organisation communautaire imposée.

En location saisonnière, les ecoproduits sont fournis.

V

sauf lampe solaire fournie

V

poubelles à ressortir soi-même pour les confier aux services publics

(recyclage, incinération)

*Savon noir, terre de Rhassoul et vinaigre sont à la fois les plus naturels et les meilleurs pour la peau (pour info: aisselles, seins, fesses et pieds sont les seules zones d’élimination odorantes, contrairement à la sueur propre des autres parties du corps pour lesquelles l’eau est suffisante et tout autre savon déséquilibre la peau et les cheveux)

Ils sont pas chers (surtout dans les quartiers orientaux), alors pourquoi certaines personnes pensent-t-elles excessif de les adopter?

Pourquoi préférent-t-elles d’autres produits manufacturés? Cet attachement n’est il pas lui-même radical?

Peut on se prévaloir de liberté pour perpétuer quelque chose qui s’éloigne d’une saine simplicité voire gratuité?

**Le sel « de cuisine »: il est une mauvaise habitude d’en mettre dans l’eau du bain, car il n’est pas biodégradable et tend à se concentrer dans la terre jusqu’à tuer les arbres qui n’y sont pas adaptés.

L’eau est dèjà naturellement chargée en minéraux, et si vous souhaitez vraiment y ajouter quelque chose, je peux vendre de la Zeolite au prix de gros.

***Désolé pour ceux qui ont un chien, mais il ne sera pas admis ici, pour préserver la biodivesité, la propreté et la tranquilité, et ne pas le rendre malheureux en l’attachant alors que ce serait la seule solution. Par exemple: les chiens sont la principale cause de raréfaction des hérissons, il y a aussi ici des lapins domestiques et poules en liberté; Beaucoup marchent pieds nus, s’allongent et n’aiment pas les crottes de chiens. Le terrain n’est pas cloturé, les voisins ne veulent pas d’intrusions ni aboiements. Il semble que le chien ne fonctionne que selon le mode dominant ou dominé, ce qui engendre souvent des dépendances et injonctions de dressage désagréables pour ceux qui aspirent à autre chose. Dans la pratique, ces raisons et recommandations sont mal comprises et les chiens sources de discorde, parce qu’ils sont attachés et aboient, ou parce qu’ils sont « discrètement » détachés le temps de faire leurs crottes, ce qui est contraire au but recherché.

**** La nourriture peut être prise a tout moment (fruits essentiellement), elle n est pas préparée, elle est sous sa forme la plus naturelle et meilleure. Si vous avez besoin de la hacher menu et la présenter dans une assiette, de cuire quelque chose (si la rencontre le permet), faire des jus et/ou des graines germées, vous pouvez le faire vous-mêmes en toute autonomie dans la c(r)uisine collective.

4 Responses to Bénévolat

  1. Suire 6 octobre 2016 at 03:03 #

    Génial

  2. raphaelpinel 4 novembre 2015 at 11:24 #

    Excellent !

  3. Anonyme 4 novembre 2015 at 11:21 #

    super !

Trackbacks/Pingbacks

  1. PHOTOS. Vivre en forets de fruitiers permettrait à 20 milliards d’humains de (bien mieux) vivre en paix! (selon article n°5 plus bas) et contribuer positivement à la nature: ts, biodiversité (bassins, nichoirs à libellules et pipistrelles pour - 20 juillet 2016

    […] visiteurs […]

Forum: Ecris ici un message sur ce sujet? avec références s'il y en a? Tu peux rester anonyme, ou t'identifier notamment pour être joignable. Tes votes participeront a mettre les commentaires les plus pertinents en haut. To see other countries comments, click on your language